VEJAS, JUSTKID ET PRODIGE DE LA MODE

Ouhlala à seulement 19 ans,

le tout jeune canadien Vejas Kruszewski remporte le prix spécial LVMH 2016. Il fonde son label éponyme à la sortie du lycée et est sur le point d’être la fraicheur number 1 du monde de la mode ! Quelques 150 000 euros en poche et sa propre année de mentorat avec LVMH: CA PROMET !

Ce petit jeune a appris à coudre en feuilletant des magazines de couture japonais achetés alors qu’il était encore au lycée. Il aurait peaufiné le tout lors d’un été passé à travailler dans une petite usine de couture familiale - assemblage d’uniformes d’infirmières et de pièces d’une marque canadienne de prêt-à-porter, puis online à base de tutoriels de couture sur Youtube.

Le jeune Vejas est bien plus qu’un créateur, il est également un porte parole, celui de la nouvelle génération.

« Les créateurs d’antan inventaient des histoires romanesques à propos de leurs inspirations. » Selon lui, aujourd’hui « Plus personne n’est un puriste inspiré. Nous prélevons des idées et des formes ici et là. Le style est devenu une affaire de collage et d’évolution du vêtement. »

 

Evidemment on love !!! 

Hip Hip Génération Z montre nous la voie !

Une pincée de curiosité, quelques gouttes de persévérance, de détermination, et d’organisation mais surtout :

ne pas se prendre au sérieux..


Le collectif Amour le pense aussi, les kids au pouvoir ! = )
Check our trend KIDULTS,  ici .

Vejas admet tout de même que sa toute première pièce, un t-shirt ample en laine bouillie, « était atroce ». La marque a démarré de façon plutôt expérimentale et il reconnaît aussi avoir peut-être été un brin naïf quand il s’est lancé en solitaire, mais aujourd’hui il récolte les fruits de son audace !

Désormais son style est une approche sophistiquée et urbaine de la mode.

 

Son process bouscule les conventions puisque la conception de ses collections se fait sans inspiration ni point de référence par saison.

« Je suppose que le style correspond à celui d’un futur proche » explique Krusweski « J’essaie de le rendre familier et à la fois un peu alien, très fonctionnel aussi. »

Le collectif Amour en parle ici, avec sa trend CLEAN SUBURB.

Son vestiaire déconstruit brouille les frontières du genre, réinvente l’usage traditionnel des tissus et leur construction, sur fond d’un style urbain contemporain .
Je vous laisse voir le résultat par vous même :

 

Bombers, et jeans sont littéralement réinventés : les détails tels que les zip et les surpiqûres sont hyper travaillés et envahissent le vêtement.

Ses looks juste assez étranges pour être cool !

connaissent déjà un véritable succès auprès des concepts stores les plus connus tels que Opening Ceremony, Carol Lim, Humberto Leon,… sans oublier Drake !

 

Par ailleurs il n’hésite pas trancher sur la question du calendrier des défilés. En effet le budget des acheteurs à considérablement augmenté pour les pré-collections qui font depuis peu de l’ombre aux collections saisonnières. Comme l’an passé à Paris et ce fut un succès, Vejas présentera sa collection lors des pré-coll.

 

Plonge dans l'univers de Vejas online et sur les réseaux sociaux ici et , puisque c’est désormais, selon lui, la façon la plus logique et évidente de s’adresser directement au consommateur. CQFD

 

//////////////// Gros Kiss d’AMOUR de Ouhlala Creative Studio////////////////